17/06/2013

[critique] Man Of Steel

man-of-steel.jpg

Untitled-1.jpg

Disparu des écrans depuis déjà 7 ans avec le très oubliable Superman Returns de Bryan Singer (surcôté à mon goût), notre héros à la cape rouge revient sous la plume de l’équipe à l’origine de la trilogie Batman. Qui de mieux placé que Christopher Nolan et David S.Goyer pour relancer un Superman en perte de vitesse. Annoncé et surtout attendu comme le Messi, ce Man Of Steel répond-il à toutes ces attentes ? Oui et non.

La critique ne devrai pas être très longue, car le mot qui résume le mieu le film est : Action, action et encore action ! Et oui car de l’action il n’y a pratiquement que ça, faisant fi de l’histoire et de la caractérisation des personnages ? Oui malheureusement. Personellement je n’avais pas franchement envie de revoir une énième fois les origines de Superman vu et revu au cinéma ou à la télévision (ce qui n’était pas le cas de Batman avant Batman Begins) Et sur ce point on passe relativement rapidement sur les origines de Clark et on explore un petit peu plus l’univers de Krypton et de sa géopolitique lors d’une scène sublime qui mettra en lumière le général Zod.

21010267_20130604165011526.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Zack Snyder nous livre un film, comme à son habitude, d’une plastique irréprochable. Mais comme dans tout bon Snyder son point faible est le scénario, se tournant plus vers un film hybride faisant souvent penser à un jeu vidéo. Alors oui c’est beau à regarder, il se passe presque tout le temps quelque chose, on ne s’ennuie pas. Mais bon, on n’aimerait peut être s’attacher un peu plus aux personnages.

Comme dit plus haut, Christopher Nolan est à la base du projet, et on en ressent sa patte grâce à une narration semblable à celle de Batman Begins mêlant moment présents et flash-back. Ça va vite, mais qui ne connaît pas l’enfance de Superman ? Ces scène intimistes sont malheureusement bien plus faibles que dans Batman, car effet de surprise en moins, avec des dialogues bâteau et des situations un poil clichouille.

21010257_20130604164944433.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

J’en viens aux effets spéciaux, sublimes, derniers cris. Mention spéciale à toute la séquence finale, et à la scène sur Krypton. Seul point négatif, le combat contre Faora dans lequel on fait facilement la différence entre les acteurs et leur doublure numérique. Mis à part ça c’est du tout bon.

Mais LE point fort du film est certe sa séquence finale, impressionante et prenante en tout point relèguant presque pour nanar la scène finale d’Avengers. On en prend plein les yeux, c’est beau, en gros c’est le pied total. Mais sa vraie force est son casting et le charisme exceptionel de Michael « Zod » Shannen et du revenant Russel crow incroyable Jor-El illuminant chacune de ses scènes par sa présence fantatisque. Amy Adams, est une excellente Loïs Lane, mais ça va tellement vite... Ma petite déception venant d’Henry Cavil ! Je vous rassure tout de suite il est meilleur que Brandon Routh (il a pas de mal en même temps). En fait j’attendais plus de l’acteur des Immortels, mais je ne crois pas que l’on puisse lui jeter la pierre car en fait il n’a pas grand-chose à jouer tout simplement. Vivement Man Of Steel 2 pour voir de quoi il est réellement capable.

La musique épique à certains moments est mal utilisée et aurait méritée d’être plus présente. Je n’en dit pas plus je vous laisse seul juge à ce sujet.

21010260_20130604164945136.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg


Pour conclure, Man Of Steel est un excellent Blockbuster qui met Marvel à la ramasse, comme quoi quand DC Comics décide d’y mettre les moyens ils cartonnent. D’ailleurs je me demande encore : comment ont-ils pu autant foirer Green Lantern ? Sans être le film de super héro ultime il se place juste en dessous des 3 Batman de Nolan. A ne râter sous aucun prétexte.

45.jpg 

 



Les commentaires sont fermés.